Comme par magie, une tapisserie de couleurs brillantes se déroule d'une manière séduisante sur les routes sinueuses du parc national de Namaqua. Papillons, oiseaux et mouches à longue langue dardent parmi les fleurs, apparemment submergées par l'abondance et la diversité.

Chaque tournant de la route dresse un tableau inoubliable : vallées remplies de marguerites et autres fleurs de printemps, c’est une impulsion à l'énergie pure et de joie. À côté de quelques porcs-épics et de grands aloès, témoin d'un babouin renversant des rochers et bondir sur des scorpions. Au début d’août et de septembre, du jour au lendemain, les vallées poussiéreuses du Namaqualand sont transformées en un pays des merveilles, tapissées de fleurs sauvages. Avec ses précipitations hivernales, le Namaqualand abrite les plus riches des flores de toutes les régions arides du monde, et plus de 1 000 de ses 3 500 espèces estimées de plantes, se trouvent nulle part ailleurs sur terre.

Le climat rigoureux a créé une myriade de formes de vie, superbement adaptés à leur habitat spécifique. Des champs de fleurs, d’arbres carquois, et d'énormes affleurements de granite ainsi qu’un Atlantique glacé, ne sont que quelques merveilles qui attendent le visiteur à ce qui est vraiment l'aire de créateurs.

Page pr�c�dente Haut de page