Search    

Actuellement le troisième plus grand parc d’Afrique du Sud, le Parc National d’Addo Elephant a été élargie dans le but d’y conserver une large gamme de biodiversité, de paysages, de faunes et de flores. Etendu depuis la moitié du Karoo du Nord, autour de Darlington Dam, jusqu’au Zuuberg Mountain. Il traverse la vallée de Sundays River et la côte Sud, entre Sundays River et la rivière de Bushman. Le parc couvre environ 180 000 hectares, incluant les îles Bird et St Croix.

L’original quartier des éléphants a été proclamé en 1931, quand il restait seulement 11 éléphants dans cette zone. Désormais, l’écosystème du parc a finalement changé puisqu’il est le refuge de plus de 600 éléphants, lions, buffles, rhinocéros noir, hyènes tachetées, léopards, antilope et zèbres, autant que l’unique bousier coureur d’Addo, trouvé presque exclusivement dans cette zone. Le parc peut exclusivement revendiquer d’être le seul parc national du monde à abriter les « Big 7 » : Les « Big 5 », ainsi que la baleine, sur la côte Sud, et le grand requin blanc, au large de la bay d’Algoa. Le projet actuel est d’inclure 120 000 hectares marins à protéger dans la zone, se composant d’îles, hôtes des plus denses populations mondiales de Fou de Bassan et de pingouin africain. 

Page pr�c�dente Haut de page